01_coronavirus_haiti_tetkole_28042020.jpg

Coronavirus en Haïti : vers une crise alimentaire

Publié le 29.04.2020| Mis à jour le 07.12.2021

Depuis des décennies, Haïti a fait le choix d’importer massivement des denrées au lieu de renforcer sa production locale. En pleine pandémie de Covid-19, la paysannerie est aujourd’hui dans l’impossibilité de constituer des stocks pour nourrir la population. Dans ce contexte, Islanda Aduel, membre de notre association partenaire Tet Kolé, tente de sensibiliser les communautés paysannes aux gestes barrières.


Équipée de haut-parleurs et de mégaphones, le visage couvert d’un masque de fortune, Islanda Aduel arpente les marchés paysans et les chemins communaux. Accompagnée d’animateurs de la radio communautaire locale, elle tente de sensibiliser la population aux gestes barrières et à la distanciation physique, dans un pays en état d’urgence sanitaire.

02_coronavirus_haiti_tetkole_28042020.jpg Difficile de faire entendre ses recommandations sur les marchés bondés, qui sont légion en Haïti. Mais pour cette militante de l’association paysanne Tet Kolé, dont l’ancrage sur le territoire national permet de toucher un grand nombre de personnes, ces efforts de sensibilisation sont essentiels pour freiner au maximum la diffusion du coronavirus.

Car, en Haïti, les communautés paysannes vivent souvent dans des régions très reculées, où les messages des autorités sanitaires parviennent peu.

Les radios communautaires qui diffusent des spots et émissions spéciales sur la pandémie (voir encadré ci-dessous), sont souvent les seules à même de les accompagner en ces temps d’épidémie.

Une économie basée sur le commerce de proximité

Dans un pays où l’ensemble de l’économie est basé sur le commerce de proximité, des millions de personnes doivent continuer à travailler pour survivre. C’est le cas des familles paysannes, rappelle Islanda, qui vivent de la vente de leur production agricole.

En outre, les stocks de marchandises et de biens alimentaires étant limités, les familles doivent venir s’approvisionner sur des marchés surpeuplés.

Multiples effets de la crise

Avec plus de 4 millions d’habitants en insécurité alimentaire, la fermeture des frontières et la limitation de la circulation pour limiter la propagation de la pandémie, sont sources d’autres difficultés.

Depuis le marché de sa commune d’origine de Plaisance, Islanda entend beaucoup de femmes paysannes se désoler de la baisse de leurs revenus.
Les petits producteurs locaux sont touchés par le manque d’échanges avec la capitale, les commerçants de Port-au-Prince étant leurs principaux clients.

La perte des récoltes à venir, comme les ignames qui ne se conservent pas longtemps une fois récoltés, associées au manque de transports pour s’approvisionner, menacent la sécurité alimentaire des petits paysans.

Sans oublier que cette pandémie arrive alors que Haïti connaît une grave crise institutionnelle et politique, avec un risque évident de renforcement de l’autoritarisme du gouvernement et de mainmise des gangs armés sur les territoires.

Source Tet Kolé

Une campagne de sensibilisation

L’organisation paysanne Tet Kole a fait appel au CCFD-Terre Solidaire pour organiser une campagne de sensibilisation au risque de la pandémie du Covid-19.

Par cette campagne, Tet Kole veut sensibiliser les paysans à pratiquer les règles d’hygiène et de prévention, afin de prévenir les communautés rurales les plus vulnérables du pays.

Pour cela, l’association souhaite réaliser des spots et des émissions de radios à travers les radios communautaires dans les communes rurales, et former des personnes afin d’intervenir dans les différentes communes ciblées.

– Retrouvez notre dossier spécial : Covid-19 : nos témoins d’une terre solidaire

– Lire aussi : Haiti, les raisons de la colère

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne