Le bilan de la catastrophe en Thaïlande

Publié le 01.01.2005| Mis à jour le 08.12.2021

Les communautés de pêcheurs sinistrées

Le tsunami a causé 5 395 morts et 3 100 disparus. Les 2/3 des 5000 habitants du village de pêcheurs de Baan Nam Khem son probablement morts. Les provinces les plus touchées sont celles de Phuket, Phnanga Rabi, Trang, Satun et Ranong.

308 villages de pêcheurs ont été frappé de plein fouet: les moyens de subsistance de dizaines de milliers de familles (bateaux, filets de pêche) ont été détruits.

Les zones touristiques balayées par la vague

Au bilan humain s’ajoute des dégâts lourds en terme d’infrastructure (routes, hôtels, ports) pour une région très dépendante du tourisme. A Phuket, l’Association Tourisitique annonce un manque à gagner de 500 000 dollars pour les mois de janvier et février.

Victimes étrangères: deux poids, deux mesures

Une des particularités du bilan, liée à la vocation touristique de ces régions, est le nombre de victimes étrangères occidentales : plus de 2500 morts.

Entre 70 000 et 120 000 Birmans travaillent dans le Sud de la Thaïlande. Marginalisés, il est très difficile de recenser le nombre de victimes parmi eux. Entre 3000 et 7000 morts, non comptabilisés dans les statistiques nationales.

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne