Le CCFD répond à l’appel à la solidarité de son partenaire chinois

Publié le 26.05.2008| Mis à jour le 17.09.2021

Le CCFD a débloqué une aide d’urgence de 20 000 euros pour soutenir l’action de Jinde Charities.
Le 12 mai dernier, un séisme a frappé la province du Sichuan dans le centre du pays. Il a occasionné la mort de 40 000 personnes, en a blessé plus de 200 000 et laissé 5 millions sans abri. C’est la catastrophe la plus meurtrière en Chine depuis vingt-deux ans.
Dès le 16 mai, un premier groupe de 45 volontaires envoyé par Jinde Charities a été réparti en divers lieux de la catastrophe par le commandement central de gestion de la catastrophe, coordonné par la Croix Rouge à Shi Fang. Parmi les volontaires, les 26 religieuses ayant leur diplôme d’infirmières ont été embauchées dans des hôpitaux ou des centres de santé, les autres se consacrant aux tâches de logistique, d’aide aux victimes, etc…

L’action de Jinde Charities
A partir du 20 mai, Jinde Charities a décidé d’installer à Chengdu un « bureau pour l’aide d’urgence » en collaboration avec les réseaux catholiques sur place.

Son objectif est triple :

  • assurer un suivi des actions,
  • centraliser l’aide reçue en Chine même des paroisses catholiques (environ 100 000 euros) et l’aide internationale (100 000 euros de Caritas Allemagne, et 50 000 euros promis par Caritas France, 10 000 € de Taizé et d’autres organismes étrangers…),
  • mettre en œuvre des interventions de reconstruction et des aides à long terme.
    Formée et permanente, son équipe d’intervention après les inondations, séismes ou sécheresses possède une longue expérience de gestion des projets d’urgence et de coordination des aides venues de l’étranger, ce qui est assez rare en Chine. Jinde Charities dispose aussi d’une capacité de recueil de fonds en Chine même où elle jouit de la confiance des paroisses catholiques.

Première ONG catholique reconnue par les autorités politiques du pays, Jinde Charities travaille depuis très longtemps dans l’aide d’urgence et la réhabilitation après les catastrophes naturelles. Il s’agit là d’un axe stratégique de sa mission, au-delà de la charité et de la solidarité envers des victimes. En effet, l’Eglise catholique chinoise sort d’une période de plus de 40 ans d’effacement et de clandestinité C’est pourquoi, la contribution et la participation dans la gestion de l’aide d’urgence permet à Jinde Charities de nouer une nouvelle relation de travail avec les autorités politiques sur la base de ses compétences et de la reconnaissance de son professionnalisme en tant qu’acteur de la société civile, et aussi comme Eglise catholique. Jinde Charities essaie toujours d’impliquer l’église locale, les diocèses, prêtres, religieuses et laïcs, pour qu’ils sortent de leur isolement pour participer dans les actions sociales pour la société chinoise.

Le CCFD-Terre solidaire s’engage aussi pour son partenaire birman

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Partagez notre histoire
Partagez la vidéo
Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne