Une famille déplacée après la destruction de son logement lors de l’opération israélienne de 2014. Le blocus empêche les habitants d’accéder aux matériaux de reconstruction. La précarité et la surpopulation des habitations ont des conséquences sur la santé mentale des personnes, les relations au sein de la communauté et la scolarité des enfants.

Une famille déplacée après la destruction de son logement lors de l’opération israélienne de 2014. Le blocus empêche les habitants d’accéder aux matériaux de reconstruction. La précarité et la surpopulation des habitations ont des conséquences sur la santé mentale des personnes, les relations au sein de la communauté et la scolarité des enfants.

Mieux comprendre le déplacement forcé des populations palestiniennes (diaporama)

Publié le 17.11.2017| Mis à jour le 08.12.2021

Un rapport d’ONG européennes et une exposition photos conçue par des bénévoles du CCFD-Terre Solidaire apportent un regard complémentaire sur le déplacement forcé que connaissent les populations palestiniennes depuis des décennies. Un éclairage indispensable sur l’une des conséquences majeures du conflit israélo-palestinien

Saint-Jean-d’Acre, Jérusalem, vallée du Jourdain, bande de Gaza, Néguev… Autant de villes et de régions qui, sur fond du conflit israélo-palestinien, recouvrent des réalités différentes. Pourtant, un triste processus, peu connu, vient lier ces lieux : celui du déplacement forcé de familles palestiniennes, inexorablement dépossédées de leurs terres et de leurs maisons. Conséquence majeure du conflit israélo-palestinien, les déplacements de population ont un impact dramatique sur les conditions sociales et économiques des communautés et sur leur isolement.

Une exposition photos

Faisant suite à la publication d’un carnet de voyage sur cette question, l’exposition photos vient donner plusieurs visages et incarner ce qu’est le « déplacement forcé ». Par leur travail, les photographes donnent à voir la réalité de ce que représente les déplacements de population pour les femmes et les hommes qui les vivent et la façon dont les lieux en sont marqués. Cliquez pour agrandir le diaporama Une tournée est organisée du 20 au 25 novembre dans le cadre de FestiSol à Bordeaux, Bergerac, Toulouse, Les Oblats et Marseille avec deux représentants de mouvements avec lesquels nous travaillons : – Johayna Saifi, militante active dans la ville de Saint Jean d’Acre contre l’expulsion de la population palestinienne de la vieille ville et animatrice dans le domaine de l’éducation – Jamal Juma’, coordinateur de la Coalition pour la défense de la terre (Land Défense Coalition), fondateur et coordinateur de la campagne Stop The Wall, en Cisjordanie.

Un rapport pour comprendre les ressorts juridiques des déplacements forcés et les implications pour les populations

Les ONG Broederlijk Delen (Belgique), CAFOD (Angleterre et Pays de Galles), Misereor (Allemagne), Trócaire (Irlande) et le CCFD-Terre Solidaire ont travaillé ensemble au sein du réseau européen Cidse pour réaliser un rapport très documenté sur la question. Intitulé « No place like home : Rapport sur les déplacements forcés internes de Palestiniens en territoire Palestinien occupé et en Israël » le rapport décrit les divers instruments de droit international qui interdisent ou empêchent normalement les déplacements de population d’origines. Il met en évidence les similitudes entre les processus de déplacement en Israël et dans les Territoires palestiniens occupés. Le rapport souligne que la manière dont l’UE aborde actuellement la question du déplacement des Palestiniens ne permet pas de protéger leurs droits. Dans sa conclusion, le rapport interpelle les Européens :
L’UE et ses États membres doivent non seulement plaider fermement et constamment en faveur du respect du Droit Internationl Humanitaire et des droits humains, mais aussi cesser d’accepter les violations de ces droits, prendre des mesures pour protéger les communautés à risque et renforcer l’obligation de rendre compte d’Israël.
Télécharger le rapport No place like home : No place like home

Documents joints

avec le CCFD - TERRE SOLIDAIRE

J'agis

J'ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m'informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S'engager au CCFD-Terre Solidaire, c'est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m'engage

Vous n'avez qu'une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l'action

Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m'abonne
Nourrissons le monde de solutions pour combattre la faim
Je découvre Je fais un don