© Eric Bouvet

© Eric Bouvet

Rien n'arrêtera la solidarité,
pas même les frontières

Solidaires face aux frontières

 

Depuis plus de 40 ans, le CCFD-Terre Solidaire se mobilise afin que migrer puisse être un choix et une chance pour toutes et tous. Par son action de solidarité internationale, nous œuvrons à ce que chacun puisse trouver dans sa patrie des conditions pour exister et vivre dignement.

 

Nous soutenons près de 30 organisations locales, en France et à l’étranger, qui s’attachent à ce que les droits des personnes migrantes soient respectés tout au long de leur chemin migratoire. Chaque jour, nos partenaires et nos bénévoles mènent des actions, ici et là-bas, pour protéger et aider les personnes migrantes le long de leur exil.

 

Avec nos partenaires, nous faisons vivre chaque jour une solidarité internationale que rien n’arrêtera, pas même les frontières.

© Anne-Sophie Bisiaux

2.7m

d’euros dépensés pour le mur
anti-migrants à Calais.

216 km

de murs construits par la Hongrie
le long de ses frontières avec la Serbie.
© Anne-Sophie Bisiaux
© Patrick Bar

Les migrations aujourd’hui

L’Union Européenne et ses États membres mènent, depuis plusieurs années, des politiques migratoires toujours plus inhumaines et plus coûteuses.

Plus de 1000 km de murs ont été érigés en Europe, et plus de 21 milliards d’euros sont prévus pour renforcer les frontières extérieures de l’Union Européenne d’ici 2027.

Les politiques migratoires actuelles ont tué 34 000 personnes ces 20 dernières années. Elles sont mortes en mer, en tentant de traverser une frontière, ou encore dans les centres de rétention.

Ces politiques migratoires sont dictées par l’Europe et des pays comme les États-Unis, or le dialogue avec des pays considérés comme plus pauvres sur ces enjeux cruciaux est quasi inexistant. Pourtant, 85% des réfugiés ont trouvé protection dans un pays en développement.

Nos convictions

Il nous appartient aujourd’hui de changer les mentalités, de bousculer les politiques actuelles et de nous engager pour le renforcement des valeurs de solidarité aux frontières.

Nous plaidons pour l’application d’une gouvernance alternative des migrations qui permettrait à tous les Etats de coopérer pour définir des politiques migratoires plus justes. Nous soutenons des organisations partenaires locales basées dans le monde entier qui mènent des actions variées en faveur de la protection et de la défense des droits des personnes migrantes.

Soutenir ces pluralités d’actions fait notre force. Le travail commun est la clé du changement.

avec le CCFD – TERRE SOLIDAIRE

J’agis

J’ai 1 minute

Partagez et relayez nos informations et nos combats. S’informer, c’est déjà agir.

Je m’informe

J’ai 5 minutes

Contribuez directement à nos actions de solidarité internationale grâce à un don.

Je donne

J’ai plus de temps

S’engager au CCFD-Terre Solidaire, c’est agir pour un monde plus juste ! Devenez bénévole.

Je m’engage

Vous n’avez qu’une minute ?

Vous pouvez participer à la vie du CCFD-Terre Solidaire

Rejoignez-nous

Restez au plus près de l’action

Restez informés

Abonnez-vous à notre newsletter

Je m’abonne

Nous demandons aux Etats :

De tous coopérer entre eux pour mettre en place des politiques migratoires plus justes en n’excluant aucun pays du dialogue.
De mettre en place des politiques migratoires plus respectueuses des droits humains.

Sur le terrain

Nos partenaires agissent

MEXIQUE

 

SMR (Scalabrin Ianas Mision Para Migrantes)

 

La congrégation des sœurs Scalabriniennes  a notamment spécialisée son action en faveur des personnes migrantes victimes de délit (du crime organisé) et potentiellement bénéficiaires du visa humanitaire mis en place depuis 2011.

 

BRÉSIL

 

CDHIC (Centro de Direitos Humanos e cidadania do imigrante)

 

L’association entend contribuer à influencer les politiques migratoires au niveau national et régional. Elle assure un suivi des flux migratoires, des conditions de migration et des politiques publiques pour mesurer leurs conséquences directes sur les personnes migrantes.

FED © Patrick Chesnet

THAÏLANDE 

 

FED (Foundation for Education and Development)

 

FED oeuvre à défendre les droits des travailleurs migrants birmans, vivant en Thaïlande. Alors qu’ils seraient près de 5 millions, la plupart d’entre eux ne sont pas enregistrés légalement. FED mène également des actions d’éducation, de prévention santé et d’appui administratif et juridique pour les personnes migrantes.

NIGER 

 

AEC (Alternatives Espaces Citoyens) au sein du réseau Sahel – Mahreb

 

Les personnes migrantes qui traversent le désert saharien, font face à de nombreuses violences et à une déshérence totale. Le Réseau Maghreb-Sahel, composé de nombreuses ONG de différents pays, oeuvrent à l’amélioration de leurs conditions de vie et à faire reconnaître leurs droits.

FRANCE

 

ANAFE (Association Nationale d’Assistance aux Frontières pour les étrangers)

 

L’Anafé agit en faveur des droits des personnes en difficulté aux frontières et en zone d’attentes. Aux frontières extérieures et intérieures, l’Anafé œuvre pour que les droits fondamentaux des personnes exilées soient respectés et que la France applique ses engagements nationaux, européens et internationaux en matière de protection des personnes vulnérables.

 

MAROC

 

ABCDS

 

Le département Migration et Droits Humains d’ABCDS œuvre pour le respect de la dignité des personnes migrantes marocaines et étrangères, à travers notamment, le soutien humanitaire et juridique, le plaidoyer et la sensibilisation. Une cellule d’assistance aux personnes migrantes subsahariennes sans papiers est mise en place dans à la frontière algérienne pour faire valoir leurs droits.

Nourrissons le monde de solutions pour combattre la faim
Je découvre Je fais un don